FOOTBALL CLUB L' ABERGEMENT de CUISERY
Siège social ; Mairie 71290 L' ABERGEMENT de CUISERY
abergement-cuisery.fc@bourgogne-foot.fr
/
06 80 75 41 98
 
Pourquoi ne pas être dans l’action plutôt que dans la réaction:

Contre une bonne équipe de MONCHANIN, le père Noel était encore présent au stade de la Froidière dimanche. Le match avait pourtant bien démarré avec une frappe un peu molle de Lucas à la 2ème minute. On sentait les avants adverses rapides et maitrisant bien le ballon mais tout se passait pas trop mal jusqu’à la 11ème minute de jeu, un ballon précipitamment déjà en corner. Sur celui-ci, un marquage approximatif et le joueur de MONCHANIN place une tête hors de portée de Rudy. 2 minutes plus tard, Joffrey place une bonne frappe mais le gardien arrête le ballon. Sur la relance la balle repart rapidement dans le camp des bleus. L’arrière garde récupère bien mais la relance mal maitrisée arrive dans les pieds des adversaires qui n’en demandaient pas tant pour placer un ballon enroulé dans la lucarne opposée. On se dit alors que les joueurs du FCAC vont passer un après-midi délicat mais au contraire à partir de cet instant, les joueurs de MONCHANIN vont se faire bousculer et ne seront pratiquement plus dangereux. 23ème minute, dribble de Hugo sur l’aile droite pour se retrouver en position de frappe mais le gardien détourne en corner. 38ème coup-franc de Joffrey pour la tête d’Ayoub le gardien arrête le ballon. L’arbitre siffle la mi-temps sur le score de 0 – 2.

La seconde période reprend et les joueurs du FCAC ne se découragent pas. Ils vont essayer pendant 45 minutes d’exercer un pressing constant pour empêcher l’adversaire de poser son jeu. 58ème minute, une deux Ayoub pour Joffrey mais le gardien arrête. Les occasions franches ne seront légion dans cette période mais les coup-francs ou les corners ne donneront rien. Les bleus vont bien ressortir les ballons mais auront beaucoup de mal à se mettrent en position favorable. Les adversaires ne seront pas non plus dangereux bien bloqués par les joueurs du FCAC. Il faudra seulement attendre les arrêts de jeu pour que MONCHANIN mette un 3ème but en contre suite à un dernier corner ou beaucoup de monde était parti dans la surface adverse. L’arbitre siffle la fin du match sur le score de 0 – 3.

Encore une fois, il aura fallu 2 buts de retard pour que les joueurs du FCAC passent la vitesse supérieure et mettent l’engagement physique exigé pour rivaliser avec les adversaires de ce championnat. L’apprentissage est difficile pour la jeunesse qui découvre ce championnat. Un seul mot d’ordre ne baissons pas les bras et relevons la tête. Il y a toujours un espoir.
ALLEZ LES BLEUS !!