FOOTBALL CLUB L' ABERGEMENT de CUISERY
Siège social ; Mairie 71290 L' ABERGEMENT de CUISERY
abergement-cuisery.fc@bourgogne-foot.fr
/
06 80 75 41 98
Une déroute collective, une erreur de casting:

Comment une équipe qui a marqué un seul but en dix rencontres peut en marquer 3 contre le deuxième du championnat ? Avant d’avoir joué, on espérait déjà que Mervans de fasse accroché à Ouroux. Un match de football n’est jamais joué à l’avance, il faut toujours respecter l’adversaire. Certes le terrain ne favorisait pas la pratique du beau jeu mais c’était pour les deux équipes pareilles. Les joueurs du FCAC avait pourtant ouvert le score à la 12ème minute, une deux Dylan pour Antoine qui frappe pour ouvrir le score 0 – 1. 23ème minute, déboulé de Pierre sur son côté droit, centre pour Antoine, le tir passe à côté. 30ème minute corné, tête de Damien pas assez appuyée. 32ème minute, centre de Pierre pour Abel bien placé mais la frappe est sur le gardien. Entre temps les joueurs de Bourbon ont eu quelques ballons surtout sur des relances trop moles ou pas assez précises mais Julien intervient sur chaque frappe. 43ème minute, Pierre grille la politesse à toute la défense et centre fort devant le but, Antoine se jette et tacle le ballon qui finit sa course dans le but. L’arbitre siffle la mi-temps sur le score de 0 – 2.

La deuxième période reprend, les bleus se procurent plusieurs occasions. Pierre en bonne position frappe plusieurs fois au-dessus. 57ème minute, déboulé d’Abel côté gauche, centre pour Théo qui passe devant son défenseur et pousse le cuir au fond des buts, score 0 – 3. On se dit que les bleus ont fait le plus dur mais quelques minutes plus tard encore sur une mauvaise relance. La balle arrive côté gauche, le joueur de Bourbon frappe et avec un peu de réussite son ballon touche la base du poteau et rentre dans les buts, score 1 – 3. Le terrain se dégrade de plus en plus mais au lieu de jouer vers l’avant on s’entête à porter la balle et a dribbler. Sur une perte de balle dans l’axe en fasse offensive un joueur de Bourbon file au but. Damien  l’accroche et le déséquilibre, l’arbitre siffle penalty et exclu Damien qui pour lui n’a pas joué le ballon. Bourbon marque penalty et revient 2 – 3. Il reste dix minutes à gérer à 10 contre 11. C’est dans ces moments la si on voit qu’une équipe est solidaire et si chacun est prêt à aller au bout de l’effort pour contenir l’adversaire et garder le score. Apparemment mentalement il reste beaucoup de travail à faire. Si certains regardent leur nombril, ils feraient mieux d’enfiler le bleu de chauffe et de jouer un peu avec leur tête. Il reste les arrêts de jeu mais on porte toujours le ballon sur ce mauvais terrain. Au lieu d’assurer le coup et de se regrouper en défense les arrières d’aile continuent à monter. Si bien que sur un ultime contre les joueurs de Bourbon vont arracher un nul inespéré, score 3 – 3.  Il ne restait même pas une minute et l’arbitre siffle la fin du match.

La trêve arrive à temps pour que tout ce petit monde reprenne ses esprits et redescende sur terre. Il faudra bosser à la rentrée car sur ce que j’ai vu entre  perte de balle, balle pas appuyée et mauvais choix, ce n’est pas le jeu d’une équipe qui peut finir dans les deux premiers. Avec 17 buts encaissés, c’est le double des deux autres équipes de tête. Il y a du boulot, ne baisser pas les bras, jouer simplement et jouer pour vos collègues le foot est un sport collectif.
 ALLEZ LES BLEUS !!